Mon écriture a trois petites têtes, la première prétend faire des histoires, le deuxième prend des images et les complète de mots, la troisième se juxtapose à des artistes. Les trois têtes n'ont pas de dents et portent un bonnet de laine en cette période.

dimanche 5 février 2023

Grottes - 27

 

Le linge pend sur un fil, on lui voit les tranches, les longueurs, on peut apercevoir de l'intimité, de l'usure, des lettres sur les draps. Des machines font ce travail en mettant en boule tout linge qu'il aura fallu trier un peu, matières, couleurs. Le linge ne pend plus comme avant. Le vent s'occupe à d'autres secousses.

 


 

samedi 4 février 2023

Grottes - 26

 

Les sex-toys sont à usage multiple. Ils peuvent caler un meuble, caler des livres, caler une porte. Les acheter d'occasion alors est possible, on peut en vouloir des anciens, tout objet a son collectionneur. Il est bien sûr autorisé de modifier des objets naturels ou quotidiens pour en faire de joyeux sex-toys qui caleront une porte ou la roue d'un véhicule en pente. Son usage en siège est délicat, comme il peut être embarrassant dans la préparation d'un plat, surtout si la cuisson demande à être lente. Il est possible aussi de le cacher.

 


 

vendredi 3 février 2023

Grottes - 25

 

Il pleut, ça fera pousser les légumes. C’est les cheveux mouillés qu’il faut convaincre le ciel de nous en donner encore un peu, c’est dans l’attente de la fin qu’on accepte que ça se prolonge, juste assez pour les légumes et pas plus, please, pas plus que ce qui est nécessaire au légume. D’ailleurs, moins de légumes sera profitable au beau temps. Ou des légumes plus secs. Oui, nous inventerons des légumes secs qui ont besoin de soleil en tout temps. Nous pourrions laisser les légumes de pluie dans les pays que nous ne voulons pas fréquenter. Ou sous la terre, comme les champignons de Paris.

 


 

mercredi 1 février 2023

Grotte - 24

 

Depuis peu, d’ADN peut se dessiner. On le reconnaitra. Plus précisément dessiné, il reconnaîtra. Il fera la différence entre moi et mon voisin, entre le chat et le chien même s’ils sont dans la même maison. Sa structure semble dynamique, c’est non qu’il bouge comme un manège, c’est qu’il se modifie à chaque naissance, c’est que ça évolue. Ainsi sait-on l’ADN d’un animal disparu, congelé dans quelque glacier ou enfoui dans quelque glaise. De là à le reconstituer, un pas. Nous mangerons du mammouth après l’an 2000, nous serons accompagnés d’un T-Rex domestiqué quand nous irons dans des pays incertains. De faux humains seront possibles, les hélices n’attendent que ça.

 


 

mardi 31 janvier 2023

Grotte - 23

 

Nous sommes peu nombreux, figés par le froid, nous attendons. Nous pourrions nous parler, nous ne nous connaissons pas, le froid attire le silence. Non, le froid éloigne les sons. Se parler, ce sont aussi des sons. Chacun dans son manteau, aucune main ne dépasse, les cous sont rentrés, un essai de soleil ne nous fait pas croire qu’il faut déjà se déplacer. Nous sommes comme les arbres, nous ferons nos fleurs plus tard, certains auront des fruits plus tard. L’attente est plus longue dans le froid, le temps influe sur la durée.

 


 

lundi 30 janvier 2023

Grotte - 22

 

Avoir l'esprit de l'escalier, c'est regretter de ne pas avoir mieux dit. Avoir l'esprit de l'ascenseur, c'est se coiffer devant le miroir. Pour l'escalier, c'est en bas que se pose la question. Pour l'ascenseur, c'est plutôt en montant qu'on se recoiffe. Qu'on se maquille.




dimanche 29 janvier 2023

Grottes - 21

 

La scène est troublante et seul un personnage y est éclairé. Celui qui parle. Celui qu'il faut écouter en cet instant. Les autres, sur scène encore, sont invisibles, il faut les oublier, il faut se concentrer. Ça s'appelle une douche, ça fait moins mal qu'un éclair, ça exprime une célébrité, un monologue. Les autres ne sont pas dans le noir, ils font support, ils font décor, ils sont immobiles ou lents, ils semblent s'intéresser à ce qui est sous la lumière. Ils sont jaloux, ils attendent leur douche.